globlamarketingforindustrydotcom

Antonio Fiori : De la prison pour les traders, afin de sauver la peau du régulateur

Déjà, dans l’ancien Brahmanisme, ce n’est pas par le raisonnement, ce n’est pas par l’étude, que s’obtient la conviction dernière : elle consiste en une vision, communiquée par celui qui a vu. Prenons un problème que nous poserons dans les termes de la métaphysique traditionnelle : l’âme survit-elle au corps ? Le 12 juin dernier, ce sont les industriels, représentés par l’Association nationale des industries de l’agroalimentaire (ANIA), la Fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles (FNSEA) et COOP de France, qui écrivaient à Manuel Valls pour lui « faire part de leur plus vive inquiétude, et de leur colère, face aux ravages de la guerre des prix, poursuivie, entretenue et amplifiée, que se livrent les enseignes de la grande distribution ». Un certain nombre de gouverneurs nommés depuis octobre 2012, ou confirmés dans des positions acquises peu avant, présentent en effet un profil intégrant des responsabilités passées au sein des grands groupes étudiés ou de leurs agences de tutelle, et cohérents avec une mission économique dans des provinces de premier plan. Aussi, bien loin de jamais remettre en question ce que celle-ci a vraiment décidé, les saines spéculations philosophiques doivent toujours emprunter à la raison commune leurs notions initiales, pour leur faire acquérir, par une élaboration systématique, un degré de généralité et de consistance qu’elles ne pouvaient obtenir spontanément. Ravaisson et de ses disciples prend le problème tel que le posent les matérialistes, mais en sens inverse. En dehors de moi, dans l’espace, il n’y a jamais qu’une position unique de l’aiguille et du pendule, car des positions passées il ne reste rien. Et enfin, pour les mauvaises doctrines, je pensois déjà connoître assez ce qu’elles valoient pour n’être plus sujet à être trompé ni par les promesses d’un alchimiste, ni par les prédictions d’un astrologue, ni par les impostures d’un magicien, ni par les artifices ou la vanterie d’aucun de ceux qui font profession de savoir plus qu’ils ne savent. Ainsi, toute notre force et tous nos succès dans le travail manuel dépendent de l’aide que nous empruntons aux éléments. Sur 31 entités régionales chinoises, pas moins de onze gouverneurs de Provinces ou maires de Municipalités autonomes, et six vice – gouverneurs (qui les assistent) ou Secrétaires régionaux du PCC (qui les chapeautent), présentent aujourd’hui ce type de profil. Le dégoût esthétique qu’éprouve un individu pour certains individus de l’autre sexe s’observe jusque chez les animaux : on sait qu’un étalon dédaignera les juments trop grossières auxquelles on veut l’accoupler. Ils sont, d’ailleurs, très nombreux à Naples, très rapides et d’un entretien peu coûteux. Supposons en effet, comme nous l’avons déjà fait pressentir, que l’attention implique un retour en arrière de l’esprit qui renonce à poursuivre l’effet utile de la perception présente : il y aura d’abord une inhibition de mouvement, une action d’arrêt. Les attractions ou répulsions entre des molécules à distance ne doivent produire que des effets régis par la loi de continuité : les affinités chimiques ne donnent lieu qu’à des associations ou à des dissociations brusques, et à des combinaisons en proportions définies. La métaphysique est née, en effet, des arguments de Zénon d’Élée relatifs au changement et au mouvement. Surtout ces derniers ne les paieront qu’au moment de l’acquisition effective des actions par les bénéficiaires. Quels sont les acteurs de ces scènes ? Les Socialistes scientifiques, pleins d’eux-mêmes et le nez collé aux pages moisies du Capital, s’étonnent que l’humanité ne réponde point à leur appel et ne se hâte point, au sortir du régiment, de s’engouffrer dans leur caserne. Si son cœur n’était pas une éponge, cette tourbe, quelque vile qu’elle soit, comprendrait que l’armée française ne doit pas avoir de drapeaux neufs, mais les vieux drapeaux qui sont à Berlin, ou pas de drapeaux du tout ; que les plumes des généraux leur ont beaucoup servi, jusqu’ici, à signer des capitulations ; et que les armes ne sont point faites pour être données en spectacle à la badauderie publique, mais qu’il faut qu’on les brise, ou qu’on s’en serve. Là, ça se complique. Mais au delà, il convient que les dirigeants et leurs administrations élaborent dans les négociations des positions plus consensuelles et tissent entre eux des relations plus confiantes et plus durables. Sur d’autres VOIES, divergentes, se sont développées d’autres formes de la conscience, qui n’ont pas su se libérer des contraintes extérieures ni se reconquérir sur elles-mêmes, comme l’a fait l’intelligence humaine, mais qui n’en expriment pas moins, elles aussi, quelque chose d’immanent et d’essentiel au mouvement évolutif. Elles portent surtout sur la matière de la justice, mais elles en modifient aussi bien la forme. Ce qui confirmerait d’abord cette opinion, c’est qu’on emprunte nécessairement à l’espace, les images par lesquelles on décrit le sentiment que la conscience réfléchie a du temps et même de la succession : il faut donc que la pure durée soit autre chose. La première démarche de la philosophie doit être de sortir de l’équivoque introduite par l’entendement et le langage en distinguant entre les divers sens que cache la vague généralité des conceptions et des termes. La faillite est en effet la trouvaille idéale inventée par le capitalisme et qui permet de restructurer ou de carrément effacer les dettes, tout en préservant les actifs qui peuvent dès lors être réalloués à bon escient. Constituer, analyser et protéger « le miroir de l’Histoire d’un pays et de son avenir » (Antonio Fiori) exige un laboratoire de recherches de haute technologie au secours des objets altérés par le temps et la main de l’homme. Elle ne semble intelligible que si, par une inconsciente prestidigitation intellec­tuelle, on passe instantanément du réalisme à l’idéalisme et de l’idéalisme au réalisme, apparaissant dans l’un au moment précis où l’on va être pris en flagrant délit de contradiction dans l’autre.

Archives

Pages